Chasselas de Prayssas et Verjus

En Aquitaine, le raisin est exploité avant tout pour la production du vin, avec les vignobles les plus réputés du monde. Mais on trouve tout de même du raisin de table, à déguster frais.

Le plus réputé est cultivé sur des coteaux en Lot-et-Garonne. Un petit village lui a donné son nom : le Chasselas de Prayssas.
Une production aujourd’hui plutôt confidentielle mais tout de même renommée.

A lire aussi, une petite note sur le verjus, longtemps abandonné et qui revient sur le devant de la scène.

Le raisin de table est plutôt récent en Aquitaine. Milieu du XIXe siècle a priori.
Par contre, on en trouve des traces beaucoup plus anciennes, datant du Moyen Age, en Midi-Pyrénées et notamment à Moissac. Le Chasselas de Moissac est d’ailleurs resté célèbre et a même son AOC.

Le chasselas se cultive autour de Prayssas et Port-Sainte-Marie dès cette époque.

Au début du XXe siècle, la culture du chasselas est très importante sur cette région entre Agen et Aiguillon. On le retrouve sur les grands marchés de la région dont Bordeaux (qu’il rejoignait, bien sûr, par la Garonne) et même à Paris !

1929 : une exposition est organisée à Prayssas autour de ce chasselas savoureux. La manifestation rencontre un grand succès et depuis, tous les ans, une fête lui est consacrée dans ce petit village.

Depuis quelques années, sur les étales des marchands réunis pour la fête des fruits, on trouve d’autres fruits régionaux comme le pruneau et la fraise.

A savoir : la place centrale a été baptisée : place du marché aux Chasselas !
 
Le verjus : tout aussi local

Le verjus est un jus de raisin vert très acide.
Dans la majeure partie des cas, c’est un raisin récolté pas encore mûr.
Comme pour le vin, il faut le presser. Auparavant, on le salait pour le conserver.
Domaine du Siorac
Foire aux fruits
 
à propos/crédits   cocin'art   plan du site   contact